Votre ressource en inclusion sociale

Votre ressource en inclusion sociale

Notre raison d'être

L’inclusion sociale vise à ce que chaque personne avec ses différences et ses vulnérabilités, participe activement et contribue à la vie de sa communauté en tant que citoyen valorisé et respecté. Notre approche adopte une perspective de la santé globale des personnes en situation de vulnérabilité, leur « voix est entendue » et leur quête de sens est prise en compte.

Dépendance Logement LGBTQ2IA+ Justice ITSS Itinérance Éducation Emploi Jeunesse Diversités culturelles Gériatrie sociale Santé mentale Sécuritéalimentaire Milieu carcéral Sécurité publique Travail du sexe Santé des femmes Populations autochtones Santé des hommes Pédiatrie et perinatalité sociale Réfugiés et demandeurs d'asile Santé environne-mentale Situation handicap Sécurité financière

Les secteurs

Les personnes en situation de vulnérabilité connaissent de nombreux enjeux d’inclusion sociale. Nous rassemblons ici les secteurs dans lesquels œuvrent les intervenant.es de la santé et des services sociaux. 

LGBTQ2IA+

Des soins et des interventions dans le respect de la diversité sexuelle et de genre.

Les enjeux de santé liés aux communautés LGBTQ2IA+ ne sont pas nouveaux, mais l’ouverture et l’intérêt scientifique à l’égard de ces réalités sont assez récents. Ainsi, comment intervenir et offrir des soins et des services sociaux et de santé à ces populations et quels sont les enjeux à considérer, tout en sachant que les données probantes au Québec à ce sujet sont peu nombreuses? (…)

Les secteurs

Les personnes en situation de vulnérabilité connaissent de nombreux enjeux d’inclusion sociale. Nous rassemblons ici les secteurs dans lesquels œuvrent les intervenant.e.s de la santé et des services sociaux.

Améliorer l’inclusion sociale des personnes ayant des troubles liés à l’usage des substances psychoactives (SPA)
Le trouble d’utilisation de substance ou trouble liés à l’usage d’une substance psychoactive (SPA) a longtemps été considéré comme le propre des personnes faibles de caractère ou ayant simplement un manque de volonté. Bien qu’il existe des discordances entre le discours médical et le discours social concernant le modèle de la maladie, plusieurs auteurs conviennent que les troubles d’utilisation de substance anciennement appelés abus et dépendance aux substances constituent une maladie d’ordre médical au même titre que les maladies neurologiques, psychiatriques et chroniques…

Améliorer l’inclusion sociale des personnes issues de la diversité culturelle.
Parfois appelés « personne issue de l’immigration » ou « personne issue de la diversité », ou encore « personne racialisée » les minorités visibles désignent depuis plus de 30 ans les personnes non blanches. Bien qu’un Canadien sur cinq appartient à une minorité visible 1, les minorités visibles constituent encore l’un des groupes les plus exposés aux enjeux d’inclusion sociale et d’inégalité sociale de santé au Canada et au Québec. Comment l’expliquer?(…)

À venir

À venir

Améliorer l’accès aux services en gérontologie sociale L’un des principaux enjeux en santé et en inclusion sociale au cours des prochaines années sera celui du vieillissement de la population. En effet, à l’échelle mondiale, les experts notent un accroissement important de cette partie de la population. D’ici 2050, 16% de la population mondiale aura plus de 65 ans alors que cette proportion ne représentait que 9 % en 2019. Au Canada, en 2019, on comptait 6 592 611 personnes âgées de 65 ans et plus. Parallèlement, au Québec, en 2017, les Québécois de 65 ans et plus représentaient 18,5% de la population totale. De ce nombre, 55 % étaient des femmes et 45 % des homme. (…)

Améliorer l’inclusion sociale des personnes situation itinérance
En 2007, les Nations unies qualifiaient le problème de l’itinérance au Canada « d’urgence nationale ». Plus de 10 ans plus tard, le problème s’amplifie, et ce, malgré les nouvelles politiques de lutte contre l’itinérance qui ont déjà été mises en place, et qui continuent de se multiplier. Au Canada, selon le rapport de recherche de l’observatoire canadien sur l’itinérance, on estime que 235 000 Canadien.ne.s vivent chaque année l’itinérance…

Améliorer l’inclusion sociale des personnes porteuses de VHC
Avec un million de nouveaux cas d’infection chaque jour dans le monde, les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) constituent encore un problème de santé important au Canada, et ce malgré tous les progrès effectuer dans le domaine. L’infection au virus de l’hépatite C (VHC) est la maladie infectieuse la plus coûteuse au Canada. Pourtant, cette infection est évitable et guérissable contrairement à d’autres ITSS. Mais encore faudrait-il avoir accès aux traitements et savoir ou s’en procurer. Sur les 250 000 personnes infectées par le VHC, entre 10% à 15% ont accès aux traitements au Canada.(…)

L’accès à la justice : un enjeu important d’inclusion sociale
Plusieurs obstacles peuvent freiner l’accès à la justice, notamment la perception subjective des individus à l’égard de leur problématique. Moins du tiers des personnes saisissent réellement la nature légale de leurs enjeux, alors que beaucoup n’y voient que de la malchance, sans plus (1). Un sondage mené en 2018 au Canada a permis de noter que chez les répondants, 45% ont indiqué avoir déjà été exposés au système de justice pénale. Plus de la moitié des personnes interrogées, soit 64%, disent avoir peu ou pas du tout confiance au système de justice canadien (2). (…)

Des soins et des interventions dans le respect de la diversité sexuelle et de genre. 
Plusieurs obstacles peuvent freiner l’accès à la justice, notamment la perception subjective des individus à l’égard de leur problématique. Moins du tiers des personnes saisissent réellement la nature légale de leurs enjeux, alors que beaucoup n’y voient que de la malchance, sans plus (1). Un sondage mené en 2018 au Canada a permis de noter que chez les répondants, 45% ont indiqué avoir déjà été exposés au système de justice pénale. Plus de la moitié des personnes interrogées, soit 64%, disent avoir peu ou pas du tout confiance au système de justice canadien (2). (…)

Une pierre angulaire pour favoriser l’inclusion sociale des personnes vulnérables
Le logement est décrit comme un déterminant de la santé, une « condition préalable indispensable » à la santé et une condition de base pour mener une vie saine. C’est un droit fondamental et tout le monde sans exception devrait avoir accès à un logement abordable, de qualité, salubre, adapté à ses besoins, avec de l’eau propre, et des services d’assainissement. L’organisation des Nations-Unies (ONU) définie le droit à un logement convenable comme étant « le droit de vivre en un lieu, dans la sécurité, la paix et la dignité ». Pourtant, chaque année 235 000 Canadiens vivent l’itinérance à un moment donné et environ 5 789 personnes sont en situation d’itinérance visible au Québec…

Des soins et des interventions visant la réinsertion sociale de la clientèle carcérale Le milieu carcéral est le reflet des enjeux systémiques, culturels et politiques dans le monde. En 2018, les personnes racisées et les peuples autochtones étaient surreprésentés dans les établissements d’incarcération, et ce, à l’échelle mondiale. Entre 2000 et 2017, le nombre de femmes et de filles incarcérées a augmenté de 53 %, mais elles demeuraient toutefois minoritaires puisqu’elles ne représentaient que 6,9 % de la population carcérale mondiale. (…)

Des soins et des interventions dans le respect des cultures autochtones 
Dans une approche globale et holistique visant le respect, l’écoute et l’ouverture aux traditions autochtones, les soins à offrir au sein de ces communautés se rattachent à des enjeux sociaux et de santé particuliers et demandent des interventions spécifiques. Alliant les systèmes de savoirs médicaux occidentaux et autochtones, les intervenants et les professionnels de la santé qui travaillent auprès des communautés autochtones doivent miser sur leur autodétermination et valoriser le savoir autochtone.(…)

Améliorer l’inclusion sociale des réfugiés et des demandeurs d’asile
En quête de sécurité, toutes les deux secondes, une personne est contrainte de quitter son foyer et ainsi donc de se déraciner 1. Une fois que ces personnes passent la frontière d’un autre pays, leur identité se réduit à une seule entité : réfugié ou demandeurs d’asile.(…)

Des soins et des interventions qui répondent aux besoins de santé des femmes 
En 2008, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait souligné l’urgence actuelle de considérer la santé des femmes comme un enjeu prioritaire et de considérer les dimensions sociales, politiques et économiques dans les analyses et les programmes. À l’échelle mondiale, que ce soit sur le plan de la santé des femmes que celui des inégalités sociales vécues, force est de constater qu’il subsiste toujours des écarts notables entre les pays riches et les pays pauvres. Cela étant dit, même dans les pays riches, les femmes sont confrontées à plusieurs formes d’inégalités…

La santé des hommes dans une perspective d’inclusion sociale
Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la santé et l’inclusion sociale des hommes réfèrent non seulement aux enjeux qui leur sont propres, mais aussi à l’impact qu’ils peuvent avoir socialement sur la santé des femmes et des enfants, notamment dans les domaines de la santé sexuelle et génésique, de la paternité et de la violence à l’égard des femmes.(…)

Améliorer l’inclusion sociale des personnes confrontées à des enjeux de santé mentale
La santé mentale est de plus en plus reconnue dans notre société comme un élément essentiel à la vie. Composante importante de la santé, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnait « qu’il n’y a pas de santé sans santé mentale ». On entend par santé mentale, « un état de bien-être dans lequel une personne peut se réaliser, faire face au stress normal de la vie, accomplir un travail productif et contribuer à la vie de sa communauté »(…)

La sécurité alimentaire : un enjeu majeur pour la santé et l’inclusion sociale
Manger sainement, manger suffisamment : est-ce réaliste et réalisable pour toute la population ? Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 821 millions de personnes, soit 1 personne sur 9, sont sousalimentées dans le monde. Les Canadien.ne.s ne sont pas épargné.e.s et plusieurs personnes vivent de l’insécurité alimentaire au quotidien. Une proportion de 7 % des adultes au Canada vivent dans un ménage confronté à de l’insécurité alimentaire…

Améliorer l’inclusion sociale des personnes en précarité financière
Chaque personne aspire à vivre une vie décente. Une vie où elle aurait accès aux soins de santé, à une bonne éducation, à une nourriture saine et nutritive, au marché du travail, à un logement abordable et de qualité, aux transports, à des loisirs et à une vie culturelle. Cependant au Canada, près de cinq millions de personnes (soit un Canadien sur 7) peine à acheter de la nourriture saine et nutritive, à payer la facture d’électricité, à acheter un ticket pour les transports en commun, à avoir un logement décent ou aller chez le dentiste.(…)

Mieux comprendre les enjeux d’inclusion sociale des personnes vulnérables pour une intervention policière adaptée
Garant de la sécurité publique, les services policiers œuvrent tous les jours afin d’assurer la sécurité, de maintenir l’ordre et de promouvoir la paix publique, et cela dans le respect des droits et des différences culturelles de chacun. C’est à travers cette mission que les services de sécurité publique impactent sur la santé et contribuent au bien-être de la population.(…)

Améliorer l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap
Selon les dernières données de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), environ 15% de la population soit près d’un milliard de personnes vivent avec une forme ou une autre de handicap dans le monde. Avec le vieillissement de la population et l’augmentation des maladies chroniques, le nombre de personnes vivant avec un handicap est en accroissement partout dans le monde. Dans une société vieillissante comme le Canada, chaque individu de plus de 70 ans, passera en moyenne huit ans de sa vie avec un handicap.(…)

À venir

À venir

Abonnez-vous à l'infolettre!

Notre plateforme est en construction, inscrivez-vous à notre infolettre pour rester informé des développements et être notifié lorsqu’une nouvelle fiche descriptive de secteur est mise en ligne.

© 2020, Ma communauté connectée – Tous droits réservés | Développé par l’Université de la Rue | Propulsé par Coop les Affranchis